eng rus
California City:
ACTIVE TRAVEL
To start planning, just add any place or article to your first travel (use round button with plus)
ALL TRAVELS
Once you have more than one travel - here you will be able to switch between them

Cameroun: Ma vérité sur les dérives de l’opération épervier

California City - United States | General information | Popularity - 0/10
Mon nom est Caroline Meva’a, ancien cadre du Ministère des Finances, aujourd’hui à la retraite. En octobre 1999, j’ai été accusée de détournement de deniers publics et incarcérée à la Prison Centrale de Kondengui.
Lors de mon incarcération, je suis tombée gravement malade, j’ai été transférée presque dans le coma à l’hôpital Central de Yaoundé.
Mon état de santé ne s’améliorant pas, et grâce à l’intercession de quelques âmes justes et charitables touchéespar le triste sort qui m’était réservé, ne voulant pas avoir ma mort sur la conscience, j’ai bénéficié d’une évacuation sanitaire en règle en France, dûment accompagnée d’un médecin camerounais.
Après mon rétablissement je suis revenue au Cameroun, j’ai été jugée par le TGI de Yaoundé, et j’ai été purement et simplement acquittée pour faits non établis. Actualite au cameroun web
Dans un monde normal, on aurait cru que ce verdict clôturait cette affaire une bonne fois pour toutes. Mais, que Nenni ! La campagne de désinformation et de diffamation déclenchée contre ma personne depuis l’année 1998 et qui a abouti à mon arrestation à continué de plus belle et se poursuit jusqu’à ce jour. Je suis continuellement et au moindre prétexte, insultée, calomniée, traitée de voleuse, etc …
J’ai encaissé stoïquement les mensonges, les calomnies, lescolibets, les humiliations pendant plus de 20 ans. Aujourd’hui, compte tenu de mon âge et de ma santé, toujours précaire, j’estime que je peux passer de vie à trépas à n’importe quel moment.
Mais je refuse de mourir en silence comme un serpent !
J’ai décidé de mourir comme un cochon, en hurlant ma douleur, en criant ma révolte et en crachant ma vérité, afin que nul n’en ignore ! Mais avant toute chose, je fais les clarifications suivantes :
CLARIFICATIONS PRÉLIMINAIRES AFIN D’ÉVITER TOUT AMALGAME.
1) – Je ne suis pas contre le Président de la République, ni contre le Gouvernement camerounais dans son ensemble.
2) – Je ne suis pas contre notre vaillante armée camerounaise qui accomplit son devoir avec honneur et fidélité.
3) – Je m’exprime ici en mon nom propre et non sous le couvert de qui que ce soit, de ce qui me concerne personnellement, de ce que j’ai vécu et que je continue à vivre en ce moment.
4) – J’évite les généralisations et les amalgames, facteurs d’erreurs de jugement et d’injustices.
5) – Je dénonce ici, les brebis galeuses, les apprentis-sorciers qui polluent de leurs méfaits les corps d’élite de l’Etat. Paul biya actualités
6) – Je dénonce tout particulièrement les agissements de ceux que j’appelle les manipulateurs zélés, un groupuscule de personnes tapis au sein de l’appareil d’État qui font des exactions, des abus de pouvoir, violent les lois et les règlements, intimident, persécutent, volent, pillent et tuent impunément, en se cachant derrière la puissance publique pour justifier leurs agissements. L’arme qu’ils utilisent pour perpétrer leurs crimes est le Rouleau-Compresseur et la tactique du bouc-émissaire.
close editor×